Formation Professionnelle Infos Paris

Informations et conseils pour choisir sa formation ...

Formation Professionnelle Paris ... parce que le secteur de la formation est vaste et les dispositifs évoluent régulièrement, nous essayons ici d'apporter les réponses aux diverses questions qui se posent souvent lors d'une recherche de formation qualifiante, en tant que salarié ou demandeur d'emploi.

 

Congé individuel de formation (CIF)

Le CIF est un dispositif destiné au salarié et particulièrement bien adapté aux aspirations de formation en dehors de la sphère de compétences de l'emploi occupé. Contrairement au DIF pour lequel l'employeur est financièrement partie prenante, Le CIF relève comme son l'indique d'un choix individuel ouvrant ainsi la voie le cas échéant à une reconversion. 

Les possibilités :

Ils sont variables, car le CIF peut être utilisé librement par le salarié en dehors des dispositifs de formations liés à son emploi ou à la convention dont relève l'entreprise. Le CIF dépend de l'initiative du salarié et peut aussi bien être utilisé pour l'amélioration des compétences dans le poste qu'il occupe, ou dans le cadre d'acquisitions nécessaires pour l'évolution hiérarchique (apprentissage d'une langue, certification technique, titre professionnel complémentaire...). Le CIF peut être une étape dans un changement de cap, il est bien adapté à la reconversion professionnelle mais il ne s'y réduit pas.

Pour qui ? :

En théorie, tous les salariés disposent du droit au CIF sans distinction entre CDI ou CDD et autre nature de contrat. En pratique, les conditions sont nettement plus favorables aux personnes en CDI, puisque des critères d'ancienneté existent : 24 mois (consécutifs ou non) en tant que salarié, et 36 mois pour une entreprise artisanale de moins de 10 salariés. Pour les travailleurs intérimaires ou en CDD l'accès au dispositif est forcément plus rare.

Bénéficier de plusieurs CIF :

Au cours d'une carrière professionnelle rien n'empêche de bénéficier plusieurs fois de ce dispositif; cependant un délai minimum de 6 mois est imposé par la loi, et ce délai varie (à la hausse) en fonction de la durée de formation du CIF précédent.

Soumettre votre projet de CIF à l'employeur :

Vous devez soumettre votre projet de CIF à votre employeur au minimum 60 jours avant le début de la formation; si le stage a une durée de plus de 6 mois (en continu) c'est alors un délai de 120 jours qui doit être respecté. Votre demande doit être faite par écrit. Attention votre lettre doit spécifier les dates de début et fin de stage ainsi que le nom de l'organisme de formation. Si les conditions d'ancienneté sont remplies et que vous avez bien respecté la procédure, l'employeur est dans l'obligation d'en accepter le principe.

Cependant il peut s'y opposer à votre première demande pour l’un des motifs suivants :

  • Votre absence risque d'entraver la bonne marche de l'entreprise.
  • D'autres demandes de congés sont en cours ou déjà prévues ce qui empêche de valider votre demande.

Rémunération et prise en charge :

Le CIF est un droit du salarié, cependant après l'accord de l'entreprise, la rémunération est soumise à l'accord de l'organisme paritaire Fongecif ou Opca qui permet le maintien de la rémunération à hauteur de 80% ou 90% du salaire perçu en temps normal. Le Fongecif ou l'Opca verse les sommes à l'employeur, c'est l'entreprise qui rémunère le salarié. L'entreprise a le droit d'améliorer les conditions, le cas échéant par la prise en charge partielle ou totale des frais. Le stagiaire bénéficie de la couverture sociale comme en temps normal; ses droits aux congés payés et diverses primes sont maintenus à la même hauteur durant cette période de formation.

Fongecif et Opca peuvent également prendre en charge : 

  • le coût de la formation
  • les frais de transport
  • les frais d’hébergement  

Durée de formation :

Le congé formation est d'une durée maximum d'un an pour un stage à temps plein, ou 1 200 heures pour un stage à temps partiel. Mais là encore la loi prévoit un minimum et n'empêche pas l'employeur d'accorder des conditions plus favorables.