Formation Professionnelle Infos Paris

Informations et conseils pour choisir sa formation ...

Formation Professionnelle Paris ... parce que le secteur de la formation est vaste et les dispositifs évoluent régulièrement, nous essayons ici d'apporter les réponses aux diverses questions qui se posent souvent lors d'une recherche de formation qualifiante, en tant que salarié ou demandeur d'emploi.

 

Quelle formation professionnelle selon votre situation

 

La formation professionnelle est-elle adaptée à mon cas personnel ?

La formation professionnelle lorsqu'elle a les qualités et agréments officiels dépend du Ministère du Travail et de l'emploi. Au passage, il est essentiel de savoir si la formation visée et l'organisme offrent les garanties de titres et diplômes agréés. Si vous êtes encore dans le girond de l'Education Nationale, il est en général préférable de choisir une filière scolaire; Le choix n'est pourtant pas aussi net dans le cas des formations professionnelles de niveau CAP dans les métiers de l'artisanat, comme plombier, électricien par exemple. En règle générale la formation professionnelle s'adresse à un public déscolarisé du fait de son age; la condition première d'admissibilité est d'être adulte

Quelles sont les démarches pour trouver une formation ?

Votre situation relève de la formation professionnelle, et nous supposons que vous avez déjà choisi le métier ou à minima le secteur d'activité pour lequel vous souhaitez être formé. Cependant l'offre dépend de la nature exacte votre situation :

  • Etes-vous salarié en poste ?
  • C'est votre employeur qui souhaite vous faire suivre une formation ?
  • Recherchez-vous une formation rémunérée ?
  • Souhaitez-vous bénéficier d'un congé pour formation ?
  • Souhaitez-vous suivre une formation sur du temps hors travail ?
  • Etes-vous salarié faisant l'objet d'un licenciement économique ?
  • Ou êtes-vous salarié faisant l'objet d'un autre type de licenciement ?
  • Etes-vous déjà demandeur d'emploi et depuis combien de temps ?

Ces questions sont importantes car les différents organismes de formations ne répondent pas forcément sur chacune de leur offre aux critères de votre situation, et il vaut mieux commencer par poser les bonnes questions avant d'aller plus loin. Pour les personnes inscrites à Pôle Emploi, l'information spécifique à votre situation vous sera délivrée par votre conseiller; cependant la recherche d'un organisme ou centre de formation est aussi importante que le choix d'une école pour un étudiant, et faire valoir votre sélection n'est jamais superflu, tant que la formation qui vous tente correspond bien à votre situation et à vos droits.

Votre employeur souhaite vous faire suivre une formation.

La décision de formation des salariés est souvent une initiative de l'employeur; cela pour des raisons diverses : L'entreprise depuis des années cotise auprès de son OPCA, et un jour elle réalise que la formation du personnel est un facteur qu'il est temps de mettre en oeuvre. Ou bien l'évolution des techniques nécessite une mise à niveau bien normale d'un salarié; Autre cas, dans certains secteurs les attestations et habilitations sont obligatoires pour le personnel technique (ou non) selon leur taches et l'environnement de travail : La formation continue fait partie des usages de secteurs d'activité comme l'électricité ou dans les métiers du froid. Dans tous les cas c'est gagnant pour le salarié qui améliore ses compétences et aussi pour l'employeur qui profite de ce gain d'employabilité du salarié. Quoi qu'il en soit, en matière de formation continue, c'est votre entreprise qui se charge normalement de toute les démarches.

Vous souhaitez de vous-même suivre une formation.

Première possibilité le DIF :

Le DIF est le Droit Individuel à la Formation, chaque salarié en CDI ou en CDD bénéficie d'un capital de 20h acquis par année de contrat; ce capital est cumulable jusqu'à 120 heures. Le DIF s'effectue normalement en FHTT c'est à dire en dehors du temps de travail; si l'employeur est d'accord le DIF peut légalement être effectuer sur le temps de travail. Pour plus détail : Droit Individuel à la formation (DIF) 

Deuxième possibilité le CIF :

Le congé individuel de formation (CIF) d’une durée maximum d’un an à temps plein ou 1200 heures à temps partiel. Pour plus de détail : Congé individuel de formation (CIF)

 

 

Bienvenue sur Formation Professionnelle Paris

Vous ou un de vos proches avez besoin de suivre une formation, vous souhaitez y voir clair sur les dispositifs existants et avoir une vision de l'offre de formation sur Paris, en Ile-de-France. Formation Professionnelle Paris tente de vous apporter des réponses synthétiques sur les dispositifs existants tel le DIF, la VAE, les opportunités permettant de valoriser votre parcours professionnel ou de mener à bien une reconversion.

Lexique de la formation professionnelle

Le secteur de la formation est organisé autour de différents organismes, conseils et utilise de nombreux acronymes; que l'on soit un salarié aspirant à une formation ou un employeur il peut être utile de comprendre la langue de vos correspondants ou interlocuteurs :

ANI

Accord National Interprofessionnel

CEP

Conseil en Evolution Professionnelle. Accessible à « toute personne », « à titre gratuit », « dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à son départ en retraite, quel que soit son statut » Sa mise en place dépends des régions.

CFA

Centre de formation d’apprentis

CIF

Congé individuel de formation

CNCP

Commission Nationale de la Certification Professionnelle. Elle tient à jour l'ensemble des offres de certifications professionnelles (répertoire national des certifications professionnelles ), Elle est en charge de l'information concernant les certifications inscrites au répertoire national. Elle inventorie les certifications reconnues au niveau de la communauté européenne. Elle veille à l'adéquation de l'offre et des besoins de renouvellement des diplômes et des titres ainsi qu’à leur adaptation à l’évolution des qualifications et de l’organisation du travail, Elle émet un avis sur les certifications enregistrées de droit au RNCP.

CNEFOP

Ses attributions sont définies à l’article L 6123-1 du Code du Travail. Il donne un avis sur tous les textes relatifs à la formation professionnelle, y compris les textes réglementaires. Il est destinataire des listes éligibles au CPF, ce qui facilitera son rôle « dans l’évaluation du suivi de la mise en oeuvre et du développement de l’utilisation des actions financées dans le cadre du CPF “. Il évalue la politique d’apprentissage et de formation professionnelle. 

COPANEF

Le Comité paritaire interprofessionnel national pour l’emploi et la formation (COPANEF) constitue l’instance de gouvernance politique paritaire nationale et interprofessionnelle en matière de formation professionnelle et d’emploi. C’est le COPINEF qui élabore la liste nationale des formations éligibles au CPF, après consultation du CNEFOP. Le législateur a préféré cet acronyme “COPINEF” à celui précédemment choisi par les rédacteurs de l’ ANI du 14/12/2013 (CPNFPE) pour désigner l’instance qui vient succéder à l’ancien CPNFP (Comité Paritaire National de la Formation Professionnelle)

COPAREF

Les Comités paritaires interprofessionnels régionaux pour l’emploi et la formation(COPAREF) constituent les instances de gouvernance politique paritaires régionales et interprofessionnelles en matière de formation professionnelle et d’emploi.Chaque COPIREF établit la liste régionale des formations éligibles au CPF, après consultation des commissions paritaires régionales de branches et concertation au sein du bureau du CREFOP.

CPF

Compte personnel de formation

CPNAA

Commissions Paritaires Nationales d’Applications de l’Accord.Elles déterminent les modalités d’application de l’Accord National Interprofessionnel dans les OPCA interprofessionnels.

CPNE

Commission Paritaire Nationale de l’Emploi. Il en existe une par branche professionnelle. Elle examine la situation de l’emploi et son évolution pour définir la politique de formation de la branche et fixer les grandes orientations qui sont mises en œuvre par l’OPCA de branche.

CPRDFOP

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations et de l’Orientation Professionnelle. Il “analyse les besoins à moyen terme du territoire régional en matière d’emplois, de compétences et de qualifications et la programmation des actions de formation professionnelle des jeunes et des adultes, compte tenu de la situation et des objectifs de développement économique du territoire régional”. Le CPRDFOP est élaboré au sein du CREFOP.

CQP

Certificat de Qualification Professionnelle.Certification mise en place “par une branche professionnelle pour répondre à ses besoins spécifiques, ce certificat atteste de la maîtrise par un individu de compétences liées à une qualification identifiée par la branche considérée. Le CQP, qui n’a pas de niveau reconnu par l’Etat, n’a de valeur que dans la branche ou le regroupement de branches qui l’a créé. L’élaboration d’un CQP relève d’une décision de la Commission paritaire nationale pour l’emploi (CPNE) de la branche”. Source : Glossaire CNCP

CREFOP

Ce sont les Conseils régionaux de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles. Le CREFOP est consulté par le COPAREF en vue de l’élaboration de la liste régionale des formations élgibles au CPF.

CSA

Contribution Supplémentaire à l’apprentissage

FPSPP

Fonds de sécurisation des parcours professionnel

OCTA

Organisme Collecteur de la Taxe d’Apprentissage

ONPMQ

Observatoire National Paritaire des Métiers et des Qualifications.Il en existe un au niveau de chaque branche. Il réalise et diffuse des études sur l’évolution prévisionnelle des Métiers et des Qualifications dans la branche.

OPCA

Organisme Paritaire Collecteur Agréé

POE

Préparation Opérationnelle à l’Emploi

RNCP

Répertoire National des Certifications Professionnelles.Il recense l’ensemble des Certifications Professionnelles répertoriées par la CNCP.

SIEG

La loi du 5 mars 2014 pose les bases d’un Service d’Intérêt Economique Général de la formation. Pour assurer la formation des publics en difficulté, la région peut, par voie de convention, habiliter des organismes en charge de réaliser ces actions. La durée de l’habilitation ne peut excéder 5 ans.

SPE

Service public de l’Emploi

ROME

Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois.Il est constitué de fiches métiers, en lien avec le RNCP.

SPO

Service Public de l’Orientation tout au long de la vie.Il est assuré par l’État et les régions.

SPRFD

Service Public Régional de la Formation Professionnelle. Dans le cadre du SPRDFP, la Région “peut accorder des aides individuelles à la formation et coordonne les interventions contribuant au financement d’actions de formation au bénéfice des publics dont elle est chargée” . Ces publics sont les jeunes et les adultes à la recherche d’un emploi ou d’une nouvelle orientation professionnelle.

Congé individuel de formation (CIF)

Le CIF est un dispositif destiné au salarié et particulièrement bien adapté aux aspirations de formation en dehors de la sphère de compétences de l'emploi occupé. Contrairement au DIF pour lequel l'employeur est financièrement partie prenante, Le CIF relève comme son l'indique d'un choix individuel ouvrant ainsi la voie le cas échéant à une reconversion. 

Les possibilités :

Ils sont variables, car le CIF peut être utilisé librement par le salarié en dehors des dispositifs de formations liés à son emploi ou à la convention dont relève l'entreprise. Le CIF dépend de l'initiative du salarié et peut aussi bien être utilisé pour l'amélioration des compétences dans le poste qu'il occupe, ou dans le cadre d'acquisitions nécessaires pour l'évolution hiérarchique (apprentissage d'une langue, certification technique, titre professionnel complémentaire...). Le CIF peut être une étape dans un changement de cap, il est bien adapté à la reconversion professionnelle mais il ne s'y réduit pas.

Pour qui ? :

En théorie, tous les salariés disposent du droit au CIF sans distinction entre CDI ou CDD et autre nature de contrat. En pratique, les conditions sont nettement plus favorables aux personnes en CDI, puisque des critères d'ancienneté existent : 24 mois (consécutifs ou non) en tant que salarié, et 36 mois pour une entreprise artisanale de moins de 10 salariés. Pour les travailleurs intérimaires ou en CDD l'accès au dispositif est forcément plus rare.

Bénéficier de plusieurs CIF :

Au cours d'une carrière professionnelle rien n'empêche de bénéficier plusieurs fois de ce dispositif; cependant un délai minimum de 6 mois est imposé par la loi, et ce délai varie (à la hausse) en fonction de la durée de formation du CIF précédent.

Soumettre votre projet de CIF à l'employeur :

Vous devez soumettre votre projet de CIF à votre employeur au minimum 60 jours avant le début de la formation; si le stage a une durée de plus de 6 mois (en continu) c'est alors un délai de 120 jours qui doit être respecté. Votre demande doit être faite par écrit. Attention votre lettre doit spécifier les dates de début et fin de stage ainsi que le nom de l'organisme de formation. Si les conditions d'ancienneté sont remplies et que vous avez bien respecté la procédure, l'employeur est dans l'obligation d'en accepter le principe.

Cependant il peut s'y opposer à votre première demande pour l’un des motifs suivants :

  • Votre absence risque d'entraver la bonne marche de l'entreprise.
  • D'autres demandes de congés sont en cours ou déjà prévues ce qui empêche de valider votre demande.

Rémunération et prise en charge :

Le CIF est un droit du salarié, cependant après l'accord de l'entreprise, la rémunération est soumise à l'accord de l'organisme paritaire Fongecif ou Opca qui permet le maintien de la rémunération à hauteur de 80% ou 90% du salaire perçu en temps normal. Le Fongecif ou l'Opca verse les sommes à l'employeur, c'est l'entreprise qui rémunère le salarié. L'entreprise a le droit d'améliorer les conditions, le cas échéant par la prise en charge partielle ou totale des frais. Le stagiaire bénéficie de la couverture sociale comme en temps normal; ses droits aux congés payés et diverses primes sont maintenus à la même hauteur durant cette période de formation.

Fongecif et Opca peuvent également prendre en charge : 

  • le coût de la formation
  • les frais de transport
  • les frais d’hébergement  

Durée de formation :

Le congé formation est d'une durée maximum d'un an pour un stage à temps plein, ou 1 200 heures pour un stage à temps partiel. Mais là encore la loi prévoit un minimum et n'empêche pas l'employeur d'accorder des conditions plus favorables.